Bâtirente divulgue l’empreinte carbone de ses portefeuilles d’actions

14 mai 2018

Montréal, le 10 mai 2018 – Bâtirente divulgue aujourd’hui l’empreinte carbone de ses portefeuilles d’actions.  Calculée dans le cadre de l’Engagement de Montréal sur le carbone, celle-ci révèle que les stratégies mises en place par Bâtirente dans le cadre de la transition énergétique portent fruit et résultent en une empreinte plus faible que celle de son portefeuille de référence. Rappelons que Bâtirente fut l’un des premiers signataires de l’Engagement de Montréal sur le carbone lancé en 2014 à l’initiative des PRI.

Le rapport permet de conclure que pour 2016 :

  • Globalement, l’empreinte carbone des actions détenues est de 35 % inférieure à celle du portefeuille de référence;
  • Prise individuellement, l’empreinte carbone de chacun des trois fonds d’actions (mondiales, faible capitalisation, canadiennes) est inférieure à celle de son marché de référence;
  • Dans le cas du Fonds d’actions à faible capitalisation, son empreinte représente moins de 20 % de celle du portefeuille de référence;
  • Seules nos stratégies d’actions à faible volatilité, choisies pour leurs caractéristiques bien alignées à la faible tolérance au risque de nos personnes retraitées, ne font pas mieux que la cible.

« Au-delà de l’Engagement de Montréal sur le carbone, Bâtirente continue d’agir sur les risques climatiques  et poursuit ses efforts en faveur de la transition énergétique », affirme Daniel Simard, directeur général de Bâtirente.

Parmi les gestes posés par Bâtirente, notons la poursuite de sa stratégie d’engagement actionnarial, par le biais d’Æquo — Services d’engagement actionnarial, société mise sur pied avec le RRSE ainsi qu’une allocation de capital croissante aux investissements ayant un impact positif sur le climat. En effet, plus de 5 % de l’actif de Bâtirente est maintenant déployé dans des stratégies propres à faciliter le financement de la transition vers une économie sobre en carbone.

Daniel Simard d’ajouter : « Nous poursuivons nos efforts de sensibilisation des sociétés de gestion avec lesquelles nous travaillons aux avantages d’intégrer les risques extrafinanciers, notamment le risque carbone, à l’évaluation des entreprises en général. Et nous sommes actifs dans la sphère de la finance institutionnelle pour le progrès de l’adoption et de la mise en œuvre des meilleures pratiques d’investissement responsable et, plus particulièrement des Principes de l’investissement responsable de l’ONU. »

Pierre Patry, président de Bâtirente conclut ainsi : « Nous croyons que la conjugaison de ces activités conduira obligatoirement, non seulement à la réduction de l’empreinte carbone de nos portefeuilles, mais aussi à la réduction de l’impact des changements climatiques et à des portefeuilles d’actions plus résilients. Tout cela est fait en concordance avec nos devoirs envers les participants à notre système de retraite. »

Le rapport complet est disponible ici.

A propos de Bâtirente

Bâtirente est un système de retraite collectif mis sur pied en 1987 à l’initiative de la CSN. Il permet à 21 000 travailleurs, regroupés au sein de 300 syndicats, de profiter de régimes de retraite adaptés à leurs besoins en misant sur la mise en commun de leur épargne. Pionnier dans le domaine de l’investissement responsable au Québec, Bâtirente croit qu’une gestion active des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) des entreprises représentées dans ses portefeuilles contribue à la saine capitalisation de la retraite ainsi qu’au développement économique et social à long terme, lesquels sont requis pour une performance financière durable.

Pour information :

Katya Vanbeselaere, responsable des communications
514 525-5740 poste 2425
kv@batirente.qc.ca